« L’esprit critique » : autour des romans de Kaoutar Harchi, Tanguy Viel et Mariana Enriquez

Par

Alors qu’une nouvelle polémique endogamique agite le prix Goncourt, notre émission radio « L’esprit critique » est consacrée aux livres de Mariana Enriquez (« Notre part de nuit »), de Tanguy Viel (« La Fille qu’on appelle ») et de Kaoutar Harchi (« Comme nous existons »).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.