mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Mediapart mar. 26 juil. 2016 26/7/2016 Édition du matin

Jean-Luc Godard en liberté

Deux heures d'entretien en dix épisodes (+ une "bande annonce" + un bonus) pour écouter la voix même du cinéma, Jean-Luc Godard. Rencontre en exclusivité pour Mediapart juste avant la projection à Cannes de Film Socialisme.

Avec Godard, en liberté

Mediapart vous propose d'aller à la rencontre de Jean-Luc Godard. Deux heures d'entretien en dix épisodes pour écouter la voix même du cinéma, un maître d'espérance qui n'a toujours pas pactisé avec le monde tel qu'il est, c'est-à-dire bancal, et tel qu'il va, c'est-à-dire mal.

«Socialisme ? Un sourire qui congédie l'univers»

A l'occasion de la sortie le 19 mai en salle de Film Socialisme, qui sera auparavant projeté à Cannes, Jean-Luc Godard a reçu Mediapart pour un long entretien vidéo. Premier des dix volets aujourd'hui, dans lequel Godard s'explique sur l'origine du film et son titre.

«Aujourd'hui, les salauds sont sincères»

Deuxième volet de notre entretien vidéo avec Jean-Luc Godard, à l'occasion de la sortie de Film Socialisme, programmé au Festival de Cannes. Le cinéaste évoque le tournage sur un paquebot en Méditerranée, sa relation à la Palestine, l'histoire très visuelle de Michelet.

«Nous sommes dépossédés de notre outil, et pourtant il n'y a que celui-là»

Dans le troisième volet de cet entretien vidéo, Jean-Luc Godard décrit les difficultés de son système économique de fabrication des films, il revient sur les Histoires du cinéma, sa première ambition qui était de publier un roman chez Gallimard, évoque sa relation aux débats télévisés et son admiration pour Claude Manceron.

«J'aime bien le journalisme d'investigation»

Quatrième volet de l'entretien vidéo avec Jean-Luc Godard. Aujourd'hui, le réalisateur parle de l'enfance, de l'enseignement du cinéma, de la condition physique et du tennis, des acteurs professionnels et amateurs, du journalisme et de la critique, des Cahiers du cinéma et d'un collage «à propos de la haute-définition».

«Nous n'avons que des livres à mettre dans un livre»

Cinquième volet de l'entretien avec Jean-Luc Godard pour la sortie de Film Socialisme: la question du réel, celles de la photographie et de la peinture, de la fiction et du documentaire, d'Israël et de la Palestine, de la poésie, de la Résistance. Il cite Péguy et Rimbaud, Aragon, Zola et Degas.

«Il y a très peu de bonnes biographies, surtout de personnes vivantes»

Jean-Luc Godard réagit à la biographie que vient de lui consacrer Antoine de Baecque, il revient sur ses années d'engagement, se souvient d'André Glucksmann et surtout de Robert Linhart, de son rire, de l'incorruptibilité de la langue française, et se lamente de l'Europe en pleine crise grecque. Il cite Badiou, Sollers – et Michel Denisot.

«Le prochain film, on le fera en 3D»

Septième volet de l'entretien avec Jean-Luc Godard. Il évoque son rapport à Internet, aux séries télé, aux expositions de peinture et à la 3 D. Et il parle du seul intérêt du cinéma: son utilité sociale.

«Je fais un film comme un peintre à qui on commande un tableau»

Dans le huitième volet de notre entretien, Jean-Luc Godard présente son modèle économique, proche de celui d'un peintre de la Renaissance, d'où qu'il comporte des films de commande, pour des entreprises comme Darty ou France Télécom. Il expose aussi sa géopolitique toute personnelle...

«Il n'y a plus de sentiment du temps dans les films»

Dans ce neuvième volet de l'entretien, Jean-Luc Godard revient sur les Etats-Unis, Barack Obama et les films américains, y compris ceux qu'il n'a pas faits. Il s'inquiète des débats sur la burqa et les minarets, cite Ilya Prigogine et… Pierre Lambert.

«Sarkozy? Il ferait un bon majordome»

Dixième et dernier volet de notre entretien avec Jean-Luc Godard. Il parle politique, de Sarkozy et Bruni de Mai 68, et surtout de l'après, de sa petite entreprise et de sa retraite qu'il ne prendra pas.

Un court métrage sauvage de Jean-Luc Godard

En bonus de l'entretien publié en dix volets, Mediapart diffuse la captation sauvage mais encouragée par Jean-Luc Godard de son court métrage inédit autour d'un tableau de Georges de La Tour.