«Je fais un film comme un peintre à qui on commande un tableau»

Dans le huitième volet de notre entretien, Jean-Luc Godard présente son modèle économique, proche de celui d'un peintre de la Renaissance, d'où qu'il comporte des films de commande, pour des entreprises comme Darty ou France Télécom. Il expose aussi sa géopolitique toute personnelle...

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Dans le huitième volet de notre entretien, réalisé à Rolle, le 27 avril 2010, Jean-Luc Godard présente son modèle économique, proche de celui d'un peintre de la Renaissance, dit-il.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié