Série séries!

En faisant dialoguer les séries télévisées, Emmanuel Burdeau tente un portrait du genre.Breaking Bad, mais aussi la superbe comédie Louie, Awake, Prisoners of War (version originale israëlienne de Homeland), etc.

Appelez-moi le chef !

Par

Lancement de Chefs sur France 2, avec Clovis Cornillac en grand cuisinier jusqu'au-boutiste. Une belle série française, précise et drôle : cela se fête. Et lancement sur AMC de Better Call Saul, spin-off très attendu de Breaking Bad. L'occasion de relancer notre « Série Séries » et d'un petit point sur l'état du genre, en France et aux États-Unis.

« House of Cards », nouvelle carte de la télé

Par

Canal + diffuse la seconde saison de la série américaine House of Cards. Washington, la politique, Kevin Spacey en vice-président aux dents longues, Robin Wright en Lady Macbeth… Tout cela et plus encore : l'arrivée d'un nouvel acteur dans la production des séries, le site Netflix, bouleverse un paysage télévisuel en pleine transformation.

« Awake », ou le cauchemar de l'éveil

Par

Début d'une série estivale consacrée aux séries télévisées. En les faisant dialoguer entre elles, on tentera de comprendre si la série est un genre, avec ses principes, ses régularités. Épisode pilote : Awake, série de NBC. L'histoire d'un flic suspendu entre deux réalités.

« Breaking Bad », ou le fardeau de l'homme White

Par

Deuxième épisode d'une série estivale consacrée aux séries télévisées. Cette semaine : l'immense Breaking Bad, qui entame sa cinquième et dernière saison.

« The Office », ou la comédie au travail

Par

En 2001, Ricky Gervais et Stephen Merchant créent The Office pour la BBC Two. La vie d'un bureau dans le sud de l'Angleterre. De la « comédie du travail » au « travail de la comédie » : retour sur une série majeure de la décennie où le comique est le bras armé du pouvoir. 

« How I Met Your Mother », ou la vie en prime

Par

How I Met Your Mother mérite mieux que sa réputation de sous-Friends. C'est la meilleure sitcom contemporaine, la plus originale et la plus neuve. Pourquoi ? Comment ? Par le récit et par le temps. Par le multiple et par la vitesse. Plaidoyer en faveur de Ted, Robin, Marshall, Lily et Barney.

« Les Soprano » et après, ou continuer sans nous

Par

Mieux que nulle autre, la monumentale série de David Chase a confronté le genre au problème de sa fin.

«Louie» ou la maison comédie et le monde

Par

Depuis trois saisons, le comique américain Louis C.K. donne une suite à la plus célèbre des sitcoms, Seinfeld. New York, stand up et situations incongrues : les mêmes ingrédients aboutissent en vérité à un résultat profondément différent. Et profondément déroutant.

« Real Humans », portrait robot d'une série télé

Par

Diffusion sur Arte de Real Humans à partir de ce jeudi. Belle série sur les robots, qui renseigne avec humour et simplicité sur l'état du rapport entre humain et non-humain. Et invite à s'interroger sur un autre rapport : entre la série télévisée et la robotisation de l'image.

« Mad Men », ou le trop immuable Don Draper

Par

La diffusion de la sixième saison de Mad Men a commencé sur la chaîne américaine AMC. C'est le moment ou jamais d'en venir – enfin ! – à la plus admirée des séries contemporaines. Confort, élégance, intelligence. Cinéma, télévision, Histoire. Chutes, déclin, désespoir. Tout va mal. Non : tout va bien, tout va trop bien. Quel est au juste le problème avec Don Draper ?

« The Newsroom » : adresse, maladresse et journalisme

Par

Notre « Série Séries » rassemblant les chroniques consacrées au genre revient avec The Newsroom, d'Aaron Sorkin, créateur d'À la Maison Blanche et scénariste de The Social Network. Beaucoup de bonne conscience, beaucoup de bruit pour rien. N'était la possibilité d'entendre, malgré tout, l'écho de quelque angoisse — sérielle, politique — au milieu de réparties ivres d'elles-mêmes.

« Vidocq », notre héros sur la dernière chaîne

Par

« Série séries », nouvel épisode. Retour cette semaine sur un vieux trésor de l'ORTF daté de 1967 : Vidocq, de Georges Neveux et Marcel Bluwal. Où l'on se demande quelles étaient les chaînes et les lois qui, il y a quarante ans, faisaient tenir une série...

« Difficult Men » : les hommes du nouveau genre

Par
Extrait de «Breaking bad» Extrait de «Breaking bad»

Une fois n'est pas coutume, « Série séries » change d'objet, avec la parution d'un livre américain consacré à la fabrication des séries qui, depuis quinze ans, ont profondément modifié le genre, et la perception de la télévision. Écrit par Brett Martin, Difficult Men s'intéresse aux « hommes difficiles », devant et derrière la caméra, responsables d'une « révolution créatrice ». Compte-rendu de lecture, dans l'espoir d'une prochaine traduction française.