Série La méthanisation agricole, un « or vert » pas si vertueux

La Bretagne se couvre de dômes verts. Peu nombreux il y a dix ans, 186 méthaniseurs parsèment aujourd’hui sa campagne. Ils seront 100 de plus d’ici un an. Capables de transformer des matières organiques en gaz, les méthaniseurs font partie de la stratégie française d’accroissement de la production d’énergies renouvelables. De fréquents accidents rappellent que cette technologie n’est cependant pas sans risque pour l’environnement. Et toutes les interrogations ne sont pas levées en matière sanitaire.

Incités par l’État et les banques à investir dans la méthanisation, des agriculteurs sautent le pas. Quitte à transgresser quelques règles. D’autant plus facilement que sans les garde-fous nécessaires, la voie est laissée libre à son essor. Au risque peut-être de se faire damer le pion par les énergéticiens, lobby encore plus puissant que celui de l’agroalimentaire.

Un dossier réalisé par nos partenaires de Splann, ONG d’investigation journalistique en Bretagne, à l’occasion du salon international de l’élevage (Space 2022), qui se tient à Rennes du 13 au 15 septembre.

Tous les épisodes

En Bretagne, des méthaniseurs hors de contrôle menacent l’environnement

Épisode 1

En théorie, quand une installation agricole comporte un risque important, les inspections se multiplient pour éviter tout dommage sur la santé humaine et animale, la faune et la flore. En pratique, les méthaniseurs bretons cumulent les dérogations malgré des pollutions répétées, pointe l’ONG Splann.

Méthanisation : les agriculteurs perdent la bataille du gaz

Épisode 2

Les agriculteurs sont les pionniers de la méthanisation en Bretagne. Mais la manne gazière est en train de leur passer sous le nez. L’ONG Splann montre que les industriels de l’énergie accaparent les bénéfices de la production du gaz, reléguant les exploitants à la place de simples fournisseurs de déchets.

Denrées alimentaires : l’insatiable appétit des méthaniseurs

Épisode 3

Au lieu d’être utilisées pour nourrir humains et animaux, des cultures sont englouties en masse dans les méthaniseurs. Contourner la loi pour laisser le champ libre au « maïs énergétique » est un jeu d’enfant bien compris par les agriculteurs. Car produire de l’énergie rapporte plus qu’élever des vaches, explique l’ONG Splann.

Les méthaniseurs, des nids à maladies en puissance

Épisode 4

Les méthaniseurs engloutissent un fourre-tout de déchets de nature et de provenances diverses, parfois dangereuses. S’il n’y a pas d’alerte forte à ce jour, l’ONG Splann relève que certains experts s’inquiètent de voir les digestats favoriser la dissémination de maladies.

Autres séries dans la rubrique "Économie et social"

Accidents du travail : le fléau invisible

Économie et social — 3 épisodes

Des décès tous les jours : c’est le constat qui a conduit notre partenaire Mediacités à enquêter sur la catastrophe silencieuse des accidents du travail. 

Accidents du travail : une hécatombe à bas bruit

Épisode 1

Le grand chaos monétaire mondial

Économie et social — 3 épisodes

Alors que l’économie mondiale est confrontée à une crise multiple, polymorphe, marquée par le retour de l’inflation, un choc énergétique sans précédent, une démondialisation des échanges et des productions et le retour de la guerre sur le continent européen, le dollar est comme un aimant pour les m...

Sur les routes du triangle du lithium

International — 3 épisodes

Dans les territoires andins d’Argentine, de Bolivie et du Chili se trouvent les plus grandes réserves de lithium du monde. Le métal est notamment convoité par l’industrie automobile pour les batteries de voitures électriques. Mais pour ceux qui vivent dans ce triangle du lithium, à plus de 3 000 mèt...