Justice des mineurs en mode majeur

Un projet de loi, en discussion à l'Assemblée nationale à partir du 21 juin, durcit la justice des mineurs, en l'alignant en partie sur celle des adultes. Passée inaperçue, car en marge du volet sur les jurés populaires dans les tribunaux correctionnels, cette réforme est «bien plus qu'une petite modification de la justice des mineurs, elle en modifie totalement l'esprit», met en garde Catherine Sultan, présidente du tribunal pour enfants de Créteil.

La justice des mineurs revue en mode majeur

Par
L'Assemblée nationale débat jusqu'au 23 juin d'une réforme de la justice des mineurs. Le texte crée des tribunaux correctionnels pour les récidivistes de plus de 16 ans et une saisine directe du tribunal, aboutissant à une comparution immédiate pour les mineurs. Une énième tentative d'accélérer la justice pour enfants et de la rapprocher de celle des adultes.

Justice des mineurs: les juges de Marseille sont débordés

Par
Vols de colliers, braquages, bagarres... Les huit juges des enfants du tribunal de Marseille voient défiler de plus en plus de jeunes mineurs déférés: leur nombre a doublé en cinq ans. Reportage.

Prison pour mineurs: le piège de Marseille

Par
L'EPM est situé à la Valentine, une zone commerciale à l'est de Marseille.  © LF L'EPM est situé à la Valentine, une zone commerciale à l'est de Marseille. © LF

A Marseille, l'établissement pénitentiaire pour mineurs, un des sept créés en France, est plein comme un œuf. Les acteurs de la justice apprécient le travail éducatif réalisé. Mais ils regrettent que les moyens soient concentrés sur ces lieux d'enfermement qui favorisent une politique de plus en plus répressive. Reportage.

Mineurs délinquants: «On fait des éducateurs des contrôleurs judiciaires»

Par

Sept garçons de 16 à 18 ans, placés par la justice au foyer Viton à Marseille, tentent de réapprendre «une vie normale». Ils sont pour la plupart empêtrés dans la pauvreté et les réseaux de trafic. Aux côtés d'un système judiciaire désormais axé sur la répression, les éducateurs essayent de sauver ce qu'il reste de leur métier.