Combattants de l’émancipation dans les années 1930

L’Argentine Mika, les frères Rosselli, l’Allemand Karl Korsch, l’Italien Camillo Berneri… Militants peu connus ou dont la mémoire a été quasiment oubliée, ils ont des destins hors normes et ont traversé les années 1930 sans rien lâcher de leurs principes. Socialistes, communistes ou libertaires, parfois même un peu écolos avant l’heure, ils et elles ont dû trouver leur voie dans le combat antifasciste, tout en échappant aux ombres staliniennes.

Mika Etchebéhère, guerrière et libertaire

Par
Mika Etchebéhère en 1937. © Wiki Commons Mika Etchebéhère en 1937. © Wiki Commons

Combattante de l’émancipation, l’Argentine Micaela Etchebéhère l’a été sur le front espagnol contre les troupes franquistes. Évoluant entre les milieux anarchistes et communistes, elle illustre une dissidence de gauche qui se reconnaissait dans la révolution mais pas dans l’autoritarisme. Premier volet de notre série sur les combattants de l’émancipation dans le chaos des années 1930.

Carlo Rosselli, le socialiste hérétique dans l’Italie de Mussolini

Par
carlo-rosselli-come-a-spazio

L’auteur de Socialisme libéral, héros de l’antifascisme italien, a résisté depuis les marges rebelles du socialisme international. Sa récupération ultérieure, par des socialistes qui ont viré néolibéraux, relève du contresens historique le plus total.

Sylvia Pankhurst, l’infatigable combattante

Par
Portrait de Sylvia Pankhurst. © DR Portrait de Sylvia Pankhurst. © DR

En 1936, Sylvia Pankhurst s’est lancée dans un soutien total à l’Éthiopie attaquée par l’Italie fasciste, malgré le cynisme de l’Occident et l’indifférence de la gauche. Cette dernière lutte reflète un engagement permanent de toute une vie contre le racisme et le colonialisme, mais aussi pour les femmes et la classe ouvrière.

Paul Mattick, ouvrier, chômeur et penseur de la crise du capitalisme

Par
Une manifestation de conseil de chômeurs à Chicago en 1932. © DR Une manifestation de conseil de chômeurs à Chicago en 1932. © DR

Ouvrier allemand ayant, adolescent, participé à l’agitation ouvrière des années 1920, Paul Mattick a émigré aux États-Unis et prit part aux mouvements des conseils de chômeurs à Chicago. De cette expérience est née une des pensées marxistes les plus originales du XXe siècle.

Camillo Berneri, l’anarchiste «le plus expulsé d’Europe»

Par
Camillo Berneri © Wiki Commons Camillo Berneri © Wiki Commons

Surveillé toute sa vie par les fascistes italiens, Berneri succomba sous les coups des communistes staliniens en Espagne. Activiste et intellectuel anti-autoritaire, il s’est illustré par ses analyses du phénomène fasciste et par l’ébauche d’un « éco-anarchisme ».