Italie: décompositions, recompositions

Depuis juin 2018, la troisième économie de la zone euro est dirigée par un gouvernement d'extrême droite, alliance inédite entre la Ligue de Matteo Salvini et le Mouvement Cinq Étoiles de Luigi Di Maio. Alors que Rome a engagé un bras de fer à l'issue incertaine avec Bruxelles sur son budget, notre envoyé spécial s'est rendu à Rome pour comprendre le laboratoire des droites italien, mais aussi la reconfiguration des gauches.

Au-delà des mélodrames permanents, le gouvernement italien est solide

Par
Giuseppe Conte (au centre), président du Conseil italien, et ses deux vice-présidents, Luigi Di Maio (M5S) à gauche et Matteo Salvini (Ligue). © Reuters Giuseppe Conte (au centre), président du Conseil italien, et ses deux vice-présidents, Luigi Di Maio (M5S) à gauche et Matteo Salvini (Ligue). © Reuters

À Rome, Mouvement Cinq Étoiles et Ligue semblent engagés dans une guérilla permanente. Mais derrière ces crises se déploie un mode de gouvernement où les suiveurs de Beppe Grillo se rapprochent insensiblement de ceux de Matteo Salvini. Pour le grand avantage de l’extrême droite. Première enquête de notre envoyé spécial dans la capitale italienne.

En Italie, l’irrésistible ascension de Matteo Salvini

Par
Matteo Salvini, vice-président du gouvernement italien et ministre de l'intérieur. © Reuters Matteo Salvini, vice-président du gouvernement italien et ministre de l'intérieur. © Reuters

Le gouvernement de coalition entre le Mouvement Cinq Étoiles et la Ligue ne devrait pas tomber avant les européennes du 26 mai 2019. En attendant, un homme fort semble s’imposer, Matteo Salvini.

La gauche italienne, des ruines et un chantier

Par

La gauche italienne pèse à peine un cinquième de l’électorat et est fortement divisée. En l’absence d’espace politique, la reconstruction s’annonce pleine d’embûches.

En Italie, «la gauche doit se réinventer entièrement»

Par
Achille Occhetto lors de la campagne de 1994. © Reuters Achille Occhetto lors de la campagne de 1994. © Reuters

Entretien avec Achille Occhetto, dernier secrétaire du Parti communiste italien et auteur d’un ouvrage récent sur la gauche italienne et européenne. Il livre ses réflexions sur l’avenir de la gauche, de l’Italie et de l’Europe.