Quand Mediapart a révélé, le 21 janvier, que Nicolas Sarkozy réfléchissait à la création d’un fonds d’investissement et était à la recherche d’environ 1 milliard d’euros, Alain Minc – qui est, avec lui, l’un des architectes du projet – a suggéré que cette information était totalement fantaisiste. Et la plupart des médias s’en sont tenus à ce vrai-faux démenti...