France: Les syndicats pessimistes sur l'avenir de l'usine Ford de Blanquefort

Par
Les syndicats de l'usine Ford de Blanquefort (Gironde), qui espèrent que leur usine de boîtes de vitesse automatiques soit reprise par l'industriel belge Punch, ont fait part vendredi de leurs inquiétudes sur l'avenir du projet après une rencontre avec la direction de l'éventuel repreneur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BORDEAUX (Reuters) - Les syndicats de l'usine Ford de Blanquefort (Gironde), qui espèrent que leur usine de boîtes de vitesse automatiques soit reprise par l'industriel belge Punch, ont fait part vendredi de leurs inquiétudes sur l'avenir du projet après une rencontre avec la direction de l'éventuel repreneur.