Aéroport de Nantes : les bonnes affaires de Vinci

Par

L’actuel aéroport de Nantes, exploité par Vinci dans le cadre de sa concession pour Notre-Dame-des-Landes, a généré 155 millions d’euros de flux financiers en 2011, selon une étude d’impact. La multinationale s’enrichit d’ores et déjà avec ses investissements dans le Grand Ouest.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La multinationale Vinci ne gagne certes pas encore beaucoup d'argent avec l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, encore à l'état de projet, mais en gagne déjà avec l’aéroport de Nantes. En vertu du contrat de concession signé le 31 décembre 2010, le no 1 mondial de la concession a obtenu la charge du « développement, renouvellement, entretien et exploitation » de l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique, jusqu’au transfert de ses activités au nouvel aérogare, aujourd’hui si décrié.