Petite victoire pour Apple contre Samsung

Un tribunal de San Jose, en Californie, vient de condamner le fabricant coréen de téléphones mobiles Samsung à verser à Apple un montant de 119,6 millions de dollars (86 millions d’euros), pour avoir violé deux brevets.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au terme d’un procès d’un mois, un tribunal de San Jose, en Californie, a condamné hier le fabricant coréen de téléphones mobiles Samsung à verser à Apple un montant de 119,6 millions de dollars (86 millions d’euros), pour avoir violé deux brevets. Apple reproche à Samsung de lui avoir volé ses idées, en imitant des fonctions de l’iPhone comme le « faire glisser pour déverrouiller ». Selon Apple, Samsung n’a pu être compétitif qu’en copiant les produits phares du fabricant de l’iPhone. La firme californienne réclamait une somme dix fois plus élevée que ce qu’elle a obtenu, de sorte que le verdict n’est pas une véritable victoire pour Apple.