Une évasion fiscale toujours plus insupportable

Par

Dénoncées depuis des années, les pratiques des multinationales privent les États des ressources nécessaires pour financer des services publics, en temps de Covid.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chaque année, les États perdent 427 milliards de dollars. Ce montant est le coût annuel de l’évasion fiscale pratiquée par les multinationales et les grandes fortunes, selon les évaluations publiées dans le dernier rapport de Tax Justice Network. Sur ces 427 milliards perdus, 245 milliards sont liés au transfert de bénéfices dans des paradis fiscaux par les multinationales, toujours à la recherche des meilleurs schémas d’optimisation fiscale, détaille le rapport. Le reste (182 milliards de dollars), c’est l’addition des pratiques de fraudes et d’évasion fiscale, mises en œuvre par les grandes fortunes.