Martine Orange

Ancienne journaliste à l'Usine Nouvelle, au Monde, et à la Tribune. Plusieurs livres: Vivendi: une affaire française; Ces messieurs de chez Lazard, Rothschild, une banque au pouvoir. Participation  aux ouvrages collectifs : l'histoire secrète de la V République, l'histoire secrète du patronat ,  Les jours heureux, informer n'est pas un délit.

Consulter ma déclaration d'intérêts

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Inflation : l’effet domino mondial

    Par
     © Amaury Cornu /  Hans Lucas via AFP © Amaury Cornu / Hans Lucas via AFP

    Le choc énergétique est en train de se propager dans toute l’économie. L’envolée des coûts et des prix touche tous les secteurs et affecte l’ensemble des ménages. La Commission européenne tente d’en minimiser l’ampleur, afin de ne pas nourrir les revendications salariales. Jusqu’à quand est-ce tenable ?

  • Orange, nouvel exemple de la gouvernance à la française

    Par
    Le logo d’Orange. © Photo Josep Lago / AFP Le logo d’Orange. © Photo Josep Lago / AFP

    L’assemblée générale du groupe de télécommunications doit approuver le 19 mai la nomination de Jacques Aschenbroich comme président d’Orange. Choisi par l’Élysée, le président de Valeo ne connaît pas le monde des télécoms. Tout cela au moment où cette industrie est en pleine révolution.

  • Le grand dérèglement de la machine mondiale de production

    Par
    Quais de conteneurs dans le port de Shanghai. © @dycj / Imaginechina via AFP Quais de conteneurs dans le port de Shanghai. © @dycj / Imaginechina via AFP

    La crise du Covid-19 puis la guerre en Ukraine ont eu raison de l’organisation industrielle mondiale qui a prévalu pendant quatre décennies. Le juste-à-temps, le zéro stock ne sont plus de mise dans une période marquée par les ruptures d’approvisionnement et les pénuries. Conscients de leur vulnérabilité et de leur degré de dépendance, les groupes industriels pensent à relocaliser, amplifiant par leurs choix la fragmentation du monde. 

  • Politique monétaire : un moment de vérité pour la Fed

    Par
    Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell. © Photo Jim Watson / AFP Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell. © Photo Jim Watson / AFP

    Pour tenter de juguler l’inflation, au plus haut depuis trente ans, la Réserve fédérale a annoncé le 4 mai une hausse de ses taux directeurs et la fin de sa politique de soutien en réponse à la crise sanitaire. Mais en période de guerre et de ralentissement, face à une inflation importée provoquée par des pénuries, la Fed n’est-elle pas en train d’intervenir à contretemps avec les mauvais instruments financiers ?

  • Face à la Russie, le replâtrage énergétique européen

    Par
    La station de compression de Mallnow, près de la frontière germano-polonaise, reçoit principalement du gaz naturel russe. © Photo Patrick Pleul / dpa Picture-Alliance via AFP La station de compression de Mallnow, près de la frontière germano-polonaise, reçoit principalement du gaz naturel russe. © Photo Patrick Pleul / dpa Picture-Alliance via AFP

    Depuis le début de la guerre en Ukraine, l’Europe se trouve confrontée au même dilemme : imposer un embargo sur tous les approvisionnements énergétiques russes ou temporiser afin de ne pas mettre en danger les économies du continent. Alors que la question divise de plus en plus les États membres, la Commission européenne propose un embargo sur le pétrole russe.

  • Elon Musk, le milliardaire sans limites

    Par
    Le milliardaire Elon Musk. © Muhammed Selim Korkutata / Anadolu Agency via AFP Le milliardaire Elon Musk. © Muhammed Selim Korkutata / Anadolu Agency via AFP


    En moins de trois semaines, le patron de Tesla est parvenu à emporter Twitter, en proposant la somme de 44 milliards de dollars. La prise de contrôle de cette plateforme très influente va donner à ce milliardaire libertarien un pouvoir exorbitant. Les États-Unis paient leur laxisme à l’égard des géants du numérique.

  • Antoine Vauchez : « La déconnexion avec les citoyens nourrit la désaffection du politique »

    Par
    Paris, le 9 juin 2021. Sur la porte de la réunion hebdomadaire du cabinet du président de la République dans la salle des fêtes du palais de l'Elysée. © Photo Ludovic Marin / Pool / AFP Paris, le 9 juin 2021. Sur la porte de la réunion hebdomadaire du cabinet du président de la République dans la salle des fêtes du palais de l'Elysée. © Photo Ludovic Marin / Pool / AFP

    Dans un récent ouvrage, le sociologue Antoine Vauchez revient sur le mot « public ». Un terme clé, selon lui, pour le fonctionnement de la démocratie mais qui n’a cessé de perdre de son sens face à de nouveaux modes de gouvernement qui ont fait sauter les frontières avec les intérêts privés au détriment des citoyens. Entretien.

  • Russie-Ukraine : la finance comme arme

    Par
    Joe Biden avec le président européen Charles Michel au siège de la Commission européenne le 24 mars © @ASEM VAN DER WAL / ANP via AFP Joe Biden avec le président européen Charles Michel au siège de la Commission européenne le 24 mars © @ASEM VAN DER WAL / ANP via AFP

    En gelant les avoirs de la Banque centrale russe, Américains et Européens ont institué une nouvelle forme de guerre, où les monnaies et la finance sont érigées en arme contre l’ennemi. Cette mesure sans précédent nourrit la contestation de l’hégémonie du dollar. Les plaques tectoniques de l’ordre monétaire international se sont mises en mouvement.

  • La Chine sur une ligne de crête

    Par
    Une livraison de produits alimentaires dans Shanghai confinée, le 5 avril. © Photo STR / AFP Une livraison de produits alimentaires dans Shanghai confinée, le 5 avril. © Photo STR / AFP

    Alors que Xi Jinping brigue un troisième mandat de secrétaire général du Parti communiste chinois à l’automne, le pouvoir entendait maintenir la stabilité intérieure à tout prix. La résurgence du Covid, la crise immobilière, le ralentissement économique et la guerre en Ukraine bousculent tous ses plans.

  • Le temps des rationnements

    Par
    Neubiberg, Allemagne, 31 mars 2022. Quelques paquets de farine restent sur une étagère dans un supermarché. © Photo Sven Hoppe / dpa Picture-Alliance via AFP Neubiberg, Allemagne, 31 mars 2022. Quelques paquets de farine restent sur une étagère dans un supermarché. © Photo Sven Hoppe / dpa Picture-Alliance via AFP

    La guerre en Ukraine a remis à l’ordre du jour des pratiques qui semblaient révolues. L’Allemagne, l’Autriche et l’Espagne viennent d’adopter des mesures d’économies et de contingentement dans l’énergie ou l’alimentaire afin de limiter les risques de pénurie. La menace d’une inflation galopante s’accentue.