Martine Orange

Ancienne journaliste à l'Usine Nouvelle, au Monde, et à la Tribune. Plusieurs livres: Vivendi: une affaire française; Ces messieurs de chez Lazard, Rothschild, une banque au pouvoir. Participation  aux ouvrages collectifs : l'histoire secrète de la V République, l'histoire secrète du patronat ,  Les jours heureux, informer n'est pas un délit.

Consulter ma déclaration d'intérêts

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Aux États-Unis, le second mandat du président de la Fed sera bien différent du premier

    Par

    Après de longs débats au sein du Parti démocrate, le président américain a décidé de renouveler Jerome Powell à la tête de la Réserve fédérale. Celui-ci va devoir trouver des réponses à un choc inflationniste nouveau.

  • La note qui relance l’affaire Kohler

    Par
    Les responsables de la Sfil pensent avoir un atout maître : l’Élysée au travers d’Alexis Kohler. Ils l’écrivent sans détour dans une note révélée par Mediapart. © Photomontage Mediapart avec AFP Les responsables de la Sfil pensent avoir un atout maître : l’Élysée au travers d’Alexis Kohler. Ils l’écrivent sans détour dans une note révélée par Mediapart. © Photomontage Mediapart avec AFP

    La Sfil, une discrète banque publique qui assure les financements des bateaux achetés en France par le groupe MSC, s’est réjouie en 2020 de bénéficier du « soutien » du secrétaire général de l’Élysée. Ce dernier a des liens familiaux avec les Aponte, les principaux actionnaires de MSC.

  • Alexis Kohler, un secrétaire général de l’Élysée cerné par deux affaires

    Par
    Le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler, lors d’une réunion avec des représentants syndicaux au palais de l'Élysée à Paris, le 24 juin 2020. © Photo Ludovic Marin / Pool / AFP Le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler, lors d’une réunion avec des représentants syndicaux au palais de l'Élysée à Paris, le 24 juin 2020. © Photo Ludovic Marin / Pool / AFP

    L’enquête judiciaire pour « trafic d’influence » dans le dossier Suez-Veolia pourrait menacer, en pleine campagne présidentielle, Alexis Kohler, déjà englué dans le conflit d’intérêts du dossier MSC. Deux affaires qui mettent en cause les pratiques de certains membres de la haute fonction publique.

  • EDF : service minimum pour les ménages précaires

    Par
    A partir du 1 er avril 2021, EDF ne coupera plus l’électricité dans les foyers en cas d’impayés. © Photo Hélène Decaestecker / Hans Lucas via AFP A partir du 1 er avril 2021, EDF ne coupera plus l’électricité dans les foyers en cas d’impayés. © Photo Hélène Decaestecker / Hans Lucas via AFP

    À partir du 1er avril, EDF ne coupera plus l’électricité en cas d’impayés. La mesure ne s’applique que pour ses clients. À la différence de l’eau, l’électricité n’est toujours pas garantie comme un bien essentiel pour tous.

  • Engie s’éparpille en confettis

    Par
    Jean-Pierre Clamadieu, président du conseil d'Engie. © Daniel Pier / NurPhoto via AFP Jean-Pierre Clamadieu, président du conseil d'Engie. © Daniel Pier / NurPhoto via AFP

    C’est une restructuration sans précédent pour un ancien monopole de service public. En décidant de vendre son entité de services à l’énergie Equans à Bouygues, Engie (ex-GDF-Suez) s’apprête à transférer plus de 40 % de ses effectifs. Un pas de plus vers le démantèlement, redoutent les salariés.

  • COP26 : l’engagement tout en paroles du monde financier

    Par
    Participants à la COP26 de Glasgow. © Oli SCARFF / AFP Participants à la COP26 de Glasgow. © Oli SCARFF / AFP

    Officiellement, le monde financier est prêt à apporter tout son soutien à la lutte contre les dérèglements climatiques. En pratique, les actions peinent à suivre. Vertes à l’extérieur, les banques restent bien marron à l’intérieur.

  • Suez-Veolia : le PNF a ouvert une enquête préliminaire pour trafic d’influence

    Par
    Bertrand Camus, directeur général de Suez, et Antoine Frérot, PDG de Veolia. © Joël Saget / AFP Bertrand Camus, directeur général de Suez, et Antoine Frérot, PDG de Veolia. © Joël Saget / AFP

    Saisi d’une plainte de l’union syndicale de Suez, le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire sur d’éventuels trafics d’influence, portant notamment sur le rôle du secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler. L’union syndicale demande la suspension de toutes les opérations de rachat jusqu’à la conclusion de l’enquête.

  • Nucléaire : le retour de la pensée magique

    Par
    Chargement de combustible à la centrale de Fessenheim © SEBASTIEN BOZON / AFP Chargement de combustible à la centrale de Fessenheim © SEBASTIEN BOZON / AFP

    Il a suffi de quelques semaines de crise énergétique pour que tout le monde veuille construire de nouveaux réacteurs. Mais sans jamais dire comment. Toutes les questions économiques, industrielles et financières sont passées sous silence, comme si le seul fait qu’il y ait une volonté suffisait à faire un chemin.

  • La crise énergétique met le modèle chinois à l’épreuve

    Par
    Lignes à haute tension à Shanghai © Hector Retamal / AFP Lignes à haute tension à Shanghai © Hector Retamal / AFP

    Depuis septembre, la Chine connaît des coupures d’électricité et une crise énergétique sans précédent. Les tensions touchent tous les secteurs et le monde entier. Certains tentent d’en profiter pour remettre en cause la politique de décarbonation du président Xi Jinping.

  • La fausse solution du marché face aux dérèglements climatiques

    Par
     © Hector Retamal / AFP © Hector Retamal / AFP

    Deux ouvrages – « Le Bien commun, le climat et le marché » de Benjamin Coriat et « L’Illusion de la finance verte » d’Alain Grandjean, membre du Haut Conseil pour le climat, et du financier Julien Lefournier – reviennent sur les illusions de nombreux économistes, persuadés que le marché et la finance peuvent être les moyens de lutter contre les dérèglements climatiques.