martine orange

Ancienne journaliste à l'Usine Nouvelle, au Monde, et à la Tribune. Plusieurs livres: Vivendi: une affaire française; Ces messieurs de chez Lazard, Rothschild, une banque au pouvoir. Participation  aux ouvrages collectifs : l'histoire secrète de la V République, l'histoire secrète du patronat ,  Les jours heureux, informer n'est pas un délit.

Consulter ma déclaration d'intérêts

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Entre la Chine et les Etats-Unis, la guerre commerciale est déclarée

    Par
    Le porte-conteneurs chinois CSCL Globe en 2015. © Reuters Le porte-conteneurs chinois CSCL Globe en 2015. © Reuters

    Le département du commerce américain a annoncé de nouvelles mesures contre les importations chinoises, frappées d’une taxe de 25 % à partir du 23 août. Pékin a répliqué en imposant les mêmes droits douaniers sur une série d’importations américaines. Le sort de l’économie mondiale est lié à l’attitude des deux gouvernements dans les semaines à venir.

  • Iran: l’embargo américain entre en vigueur

    Par

    Annoncées début mai, les premières sanctions américaines contre Téhéran deviennent effectives à partir du 7 août. Tous les échanges commerciaux sont quasiment interdits, sous peine de poursuites judiciaires aux États-Unis. Doutant de la protection européenne, les grands groupes européens ont préféré interrompre leurs relations avec l’Iran.

  • MSC: les preuves du mensonge d’Alexis Kohler, numéro 2 de l’Elysée

    Par et
    Alexis Kohler et Edouard Philippe, tous deux membres du conseil de surveillance de GPMH entre 2010 et mi-2012 © LCI Alexis Kohler et Edouard Philippe, tous deux membres du conseil de surveillance de GPMH entre 2010 et mi-2012 © LCI

    Contrairement à ce qu'il affirme, Alexis Kohler n’a pas toujours révélé ses liens familiaux avec MSC et ne s’est pas toujours déporté sur tous les dossiers concernant l’armateur italo-suisse. Des documents officiels du port du Havre, auxquels Mediapart a eu accès, montrent que le plus proche collaborateur d’Emmanuel Macron, quand il siégeait de 2010 à 2012 au conseil de surveillance du Port, a pris part aux discussions et aux votes en faveur de MSC.

  • Cessez-le-feu précaire dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l'Europe

    Par
    Jean-Claude Juncker et Donald Trump le 25 juillet 2018 © Reuters Jean-Claude Juncker et Donald Trump le 25 juillet 2018 © Reuters

    Donald Trump et Jean-Claude Juncker se sont entendus mercredi 25 juillet pour ouvrir de nouvelles négociations commerciales entre les États-Unis et l’Europe. Si cet accord empêche momentanément l’escalade entre les deux continents, il risque de se révéler rapidement en trompe-l’œil, tant l’ambiguïté règne.

  • Retardé d'un an, l'EPR de Flamanville face à de nouvelles dérives

    Par
    Chantier du bâtiment réacteur de l'EPR à Flamanville (©EDF). Chantier du bâtiment réacteur de l'EPR à Flamanville (©EDF).

    Le démarrage de Flamanville est à nouveau retardé d’un an, à la suite de la découverte de problèmes sur les soudures, cette fois. Au mieux, l’EPR démarrera fin 2019, au risque de repousser la fermeture de Fessenheim. Le coût de ce projet de réacteur nucléaire devient prohibitif.

  • Alstom-Siemens: les actionnaires pensent d’abord à se servir

    Par
    Le PDG de Siemens et celui d'Alstom lors de l'annonce de la fusion en septembre 2017. © Alstom Le PDG de Siemens et celui d'Alstom lors de l'annonce de la fusion en septembre 2017. © Alstom

    Réunis en assemblée générale pour se prononcer sur l’intérêt d’une fusion entre Alstom et Siemens, les actionnaires ont surtout veillé à défendre les leurs, alors que Bruxelles a décidé d’ouvrir une enquête approfondie sur cette opération.

  • Malgré les critiques, l’Europe signe un accord de libre-échange avec le Japon

    Par
    Donald Tusk, Shinzo Abe et Jean-Claude Juncker à Tokyo, le 17 juillet. © Reuters Donald Tusk, Shinzo Abe et Jean-Claude Juncker à Tokyo, le 17 juillet. © Reuters

    Après le CETA, le JEFTA. La Commission européenne a signé mardi un accord de libre-échange avec le Japon, qui reprend de nombreuses dispositions de l’accord avec le Canada : abaissement des barrières douanières, des normes, des règles de précaution et de respect de l’environnement. Cet accord, discuté sous la dictée des lobbies, est censé illustrer « la défense du multilatéralisme ».

  • Au sommet de l’Otan, Trump poursuit son travail de sape contre l’Europe

    Par
     © Reuters © Reuters

    Le sommet de l’Otan, qui s’est tenu à Bruxelles les 11 et 12 juillet, n’a pas échappé à la règle établie par le président américain pour toutes les grandes réunions internationales. Au nom des intérêts américains, Donald Trump a poursuivi son attaque contre « l’ordre ancien », en semant la discorde au sein des alliés européens, en ciblant de préférence l’Allemagne. Le doute sur la réalité de l’engagement américain en Europe est installé.

  • Quand les «Big Four» écrivent les règles fiscales de l’Europe

    Par
     © CEO © CEO

    Ils sont quatre – PWC, EY, KPMG et Deloitte – dominant le monde de l’audit, mais aussi celui de l’industrie de l’évasion fiscale. Pourtant, c’est à eux que la Commission européenne fait appel pour l’aider à écrire les règles fiscales. Un rapport de l’ONG Corporate Europe Observatory révèle un univers de conflits d’intérêts.

  • Première privatisation à la SNCF: la gare du Nord

    Par

    La partie de Monopoly sur les gares parisiennes a commencé. La direction de la SNCF a décidé de vendre la plus importante gare d’Europe au groupe Auchan pour 46 ans. Le projet ? Naturellement un nouveau centre commercial.