Pierre Gattaz applaudit François Hollande

Par

Dans un entretien au Monde, le patron des patrons se déclare « satisfait » par les vœux du président de la République et « prêt à jouer le jeu ». Il suggère au gouvernement de « faire 100 milliards d’économies de dépenses publiques ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Quand j’entends le président de la République parler d’un pacte de responsabilité, je suis satisfait », déclare Pierre Gattaz, le patron du Medef, dans un entretien au Monde« Il a lancé le projet général de sortir le pays de l’ornière et a montré un cap qui nous va bien », ajoute le patron des patrons, signalant qu’il avait, lui, proposé un « pacte de confiance » dont « le contenu est très proche ».