Londres a offert à Nissan des garanties sur le Brexit et une aide

Par
Le gouvernement britannique avait promis à Nissan une aide pouvant atteindre 80 millions de livres (91,5 millions d'euros) et des garanties sur le Brexit pour obtenir du constructeur automobile japonais un investissement majeur en Grande-Bretagne en 2016, montre lundi une lettre rendue publique par le gouvernement et restée auparavant confidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique avait promis à Nissan une aide pouvant atteindre 80 millions de livres (91,5 millions d'euros) et des garanties sur le Brexit pour obtenir du constructeur automobile japonais un investissement majeur en Grande-Bretagne en 2016, montre lundi une lettre rendue publique par le gouvernement et restée auparavant confidentielle.