États-Unis: Des plaignants contre Volkswagen déboutés

Par
Un juge de San Francisco a débouté vendredi soir des investisseurs institutionnels qui avaient acheté des obligations de la filiale américaine de Volkswagen et qui accusaient le constructeur automobile de déclarations mensongères avant que le "dieselgate" n'éclate au grand jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Un juge de San Francisco a débouté vendredi soir des investisseurs institutionnels qui avaient acheté des obligations de la filiale américaine de Volkswagen et qui accusaient le constructeur automobile de déclarations mensongères avant que le "dieselgate" n'éclate au grand jour.