Avec Bluetooth le cafteur, vous êtes suivis

Par
Des chercheurs britanniques utilisent les ondes radio émises par le bluetooth des téléphones portables pour étudier les déplacements urbains. A l'insu des piétons en question et en vue d'applications parfois moins avouables que la simple planification urbaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des scientifiques ont installés des dizaines de scanners dans des rues, pubs, campus et bureaux de Bath, ville d'eau du sud-ouest de l'Angleterre, pour suivre, à leur insu, le déplacement de ses habitants grace aux émissions bluetooth de leur téléphone portable. Enfin à leur insu... plus vraiment depuis que la presse britannique s'est émue de l'expérience, criant au Big brother et à la violation de la vie privée ( ici et ).