L'Arabie saoudite accepte un diplomate iranien en poste à Ryad

Par
L'Arabie saoudite a accepté qu'un diplomate iranien dirige un bureau de représentation des intérêts de Téhéran à Ryad, rapporte dimanche l'agence officielle iranienne Irna, un fait rare depuis le gel des relations diplomatiques entre le royaume et la République islamique en 2016.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DUBAI (Reuters) - L'Arabie saoudite a accepté qu'un diplomate iranien dirige un bureau de représentation des intérêts de Téhéran à Ryad, rapporte dimanche l'agence officielle iranienne Irna, un fait rare depuis le gel des relations diplomatiques entre le royaume et la République islamique en 2016.