Linde s'inquiète de nouveaux obstacles à sa fusion avec Praxair

Par
Le groupe allemand de gaz industriels Linde a dit dimanche que son partenaire américain Praxair et lui-même pourraient devoir faire davantage de concessions pour obtenir le feu vert des autorités de régulation à leur projet de fusion de 87 milliards de dollars (75 milliards d'euros), ce qui pourrait le mettre en péril.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - Le groupe allemand de gaz industriels Linde a dit dimanche que son partenaire américain Praxair et lui-même pourraient devoir faire davantage de concessions pour obtenir le feu vert des autorités de régulation à leur projet de fusion de 87 milliards de dollars (75 milliards d'euros), ce qui pourrait le mettre en péril.