Sequana: Redressement judiciaire demandé pour certaines filiales

Par
Sequana a annoncé lundi que ses filiales Arjowiggins, Arjowiggins Papers et Arjowiggins Creative Papers en France allaient demander l'ouverture d'une procédure de sauvegarde au tribunal de commerce de Nanterre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Sequana a annoncé lundi que ses filiales Arjowiggins, Arjowiggins Papers et Arjowiggins Creative Papers en France allaient demander l'ouverture d'une procédure de sauvegarde au tribunal de commerce de Nanterre.