EDF: l'Elysée va limoger Pierre Gadonneix mais les tarifs augmenteront

Par

Après France Télécom en 2002, va-t-on connaître un scandale EDF? Claude Guéant, qui a pris le dossier en main à l'Elysée, est très inquiet sur la situation du groupe public. Celui-ci risque de voir son endettement doubler d'ici à la fin de l'année pour atteindre 50 milliards d'euros. Une première décision vient d'être prise: Pierre Gadonneix ne sera pas renouvelé à la tête d'EDF en octobre. Le PDG est-il déjà au courant de cet arbitrage politique? En demandant une augmentation de 20% des tarifs français, il pose un débat politique sur les effets de l'ouverture du marché de l'énergie. Il évite ainsi d'attirer l'attention sur sa gestion calamiteuse. Parti pris.

Lire aussi. La hausse est programmée mais le gouvernement ne veut pas en parler

Le PDG d'EDF a vendu la mèche trop tôt: il y aura bien une augmentation des tarifs de l'électricité. Le gouvernement est en train de préparer un décret visant à rebâtir les modes de calcul des prix.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après France Télécom en 2002, va-t-on assister à un scandale EDF dans les mois qui viennent? C'est le scénario noir qui semble agiter le gouvernement depuis quelque temps. De plus en plus alarmé sur la situation qui prévaut dans l'entreprise publique, Claude Guéant, le secrétaire général de l'Elysée, a pris le dossier en main. Il a demandé une analyse approfondie sur l'état de l'entreprise.