Le parquet de Paris a décidé, selon LaTribune, de suivre la plainte déposée en décembre 2009 par le syndicat Sud-PTT (annoncée alors sur Mediapart): il vient en effet de signer un réquisitoire introductif, prélude à la désignation d'un juge d'instruction et à l'ouverture d'une information judiciaire à propos des 35 suicidesde salariés de France Télécom recensés en 2008 et 2009. En mars, une première information judiciaire pour «homicide involontaire» a été ouverte à Besançon pour un autre suicide.