La chute de la livre turque, symptôme d’une crise monétaire qui menace

Par

Au-delà des problèmes, réels, du pays, la crise monétaire turque est le signe d’un déséquilibre majeur sur les marchés des changes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les 15 août sont souvent associés à de mauvais souvenirs sur les marchés monétaires. Celui qui s’annonce risque d’entrer dans cette catégorie. Il ne sera sans doute pas de l’ampleur du 15 août 1971, jour où les États-Unis décidèrent de mettre un terme aux accords internationaux de Bretton Woods et d’en finir avec la convertibilité du dollar en or pour aller vers des taux de change flottants. Mais la période pourrait être des plus tendues.