Fonctionnaires: les raisons de la colère

Par

À l’appel de tous les syndicats, près de 130 manifestations et rassemblements sont prévus mardi pour protester contre les projets de l’exécutif pour cinq millions de fonctionnaires. En cause : une série de mesures défavorables à leur pouvoir d’achat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cela faisait dix ans que cela n’était pas arrivé : tous les grands syndicats de la fonction publique, dont la CFDT, la CGT, FO, l’Unsa et la FSU, ont appelé mardi à protester contre les mesures du gouvernement d’Édouard Philippe ciblant cinq millions de fonctionnaires. Près de 130 manifestations et rassemblements sont prévus partout dans le pays. En cause : une série de mesures défavorables à leur pouvoir d’achat, comme le changement de règle sur la CSG, le retour du jour de carence en cas d’arrêt maladie, le gel du point d’indice, ainsi que la suppression annoncée de 120 000 postes sur le quinquennat.