Plans sociaux et chômage: un été social meurtrier

Par
La crise sociale ne prend pas de vacances. 600.000 emplois devraient être perdus cette année, dont 250.000 dans l'industrie. Sur le front de l'emploi, l'été promet même d'être meurtrier avec les annonces de nouveaux plans sociaux. Tour d'horizon et la carte de la crise sociale de Mediapart, mise à jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est loin le temps où Christine Lagarde «jubilait» à chaque bonne nouvelle économique. Au gouvernement, désormais, on fait plutôt profil bas en attendant de meilleurs lendemains. Même le chef de l'Etat a baissé le ton lors du sommet social du 1er juillet à l'Elysée. Car l'issue de la crise actuelle est impossible à prévoir. Tout ce que l'on sait, c'est qu'elle est loin d'être terminée, et que les mauvais chiffres du chômage et les plans sociaux continueront bien après que l'activité aura redémarré (dès 2010 ou bien après?)...