Arnaques à la formation : les influenceurs en roue libre

Depuis sa libéralisation en 2019, le « compte personnel de formation » (CPF) est devenu un produit presque comme les autres. Les influenceurs le vendent, de story en story, et s’affranchissent souvent des règles. Quand ils ne promeuvent pas carrément des formations douteuses. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La musique des scènes d’action des Marvel, les mots qui défilent à toute vitesse, des bitcoins qui volent, des drapeaux tricolores et une grosse voix bien rauque qui annonce : « Reste ici, ça va t’plaire. T’as envie de te former gratuitement au minage de cryptomonnaies ? Que l’État te finance notre formation ? C’est désormais possible, grâce à ton compte CPF… » 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal