Le patron du FT reverse une partie de son salaire au journal

Par
Le directeur général du Financial Times, John Ridding, s'apprête à restituer une partie de son salaire de 2,6 millions de livres sterling (2,9 millions d'euros) après les plaintes exprimées par un groupe de journalistes du titre concernant le montant de cette rémunération.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Le directeur général du Financial Times, John Ridding, s'apprête à restituer une partie de son salaire de 2,6 millions de livres sterling (2,9 millions d'euros) après les plaintes exprimées par un groupe de journalistes du titre concernant le montant de cette rémunération.