UBS ne veut plus d'exilés fiscaux

Par

La banque demande à tous ses clients français une attestation précise justifiant qu'ils sont en règle avec le fisc.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Qu’on se le dise, UBS ne souhaite plus être associée aux affaires d’organisation de fraude fiscale pour lesquelles elle est régulièrement citée depuis des mois, notamment sur Mediapart. Le Parisien a révélé dimanche le contenu d’une lettre envoyée par la banque à tous ses clients français. UBS leur demande une attestation justifiant qu'ils sont en règle avec le fisc hexagonal dans « les meilleurs délais ». « Plus qu'une déclaration sur l'honneur, ce document doit en outre être signé par un avocat, un notaire ou un expert-comptable autorisé à exercer en France », souligne le quotidien.