Caisse des dépôts: le sort de Lemas en suspens

Par

Directeur général de la Caisse des dépôts, Pierre-René Lemas ne pourra pas achever son mandat, pour cause de limite d'âge, sauf si le chef de l'État en décide autrement. Problème : François Hollande n'a jamais fixé de règles. Il est plus que temps, pourtant, de rompre avec l'arbitraire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Caisse des dépôts et consignations (CDC), qui a constamment changé de patron ces dernières années, risque de connaître une nouvelle période d’instabilité, si le chef de l’État ne fait rien pour y remédier. Nommé directeur général de la très puissante institution financière en mai 2014, Pierre-René Lemas sera atteint par la limite d’âge en février 2017. Un texte sera-t-il pris dans l’intervalle pour lui permettre de terminer son mandat, comme cela a été décidé pour d’autres institutions ? Si le président de la République n’a pas encore fait savoir la décision qu’il entendait prendre, l’ancien patron de la Caisse et actuel secrétaire général de l’Élysée, Jean-Pierre Jouyet, joue visiblement en coulisses, pour d’obscures raisons, contre l’achèvement du mandat jusqu’à son terme normal.