Cristal Union va fermer 2 sucreries en France, rapporte L'Opinion

Par
Le groupe coopératif français Cristal Union, connu notamment pour sa marque Daddy, va fermer deux sucreries en France et réduire l'activité d'une troisième, dernière opération de restructuration en date dans un secteur européen en crise, écrit mercredi le journal L'Opinion.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Le groupe coopératif français Cristal Union, connu notamment pour sa marque Daddy, va fermer deux sucreries en France et réduire l'activité d'une troisième, dernière opération de restructuration en date dans un secteur européen en crise, écrit mercredi le journal L'Opinion.

Les deux usines sont situées à Bourdon (Puy-de-Dôme) et à Toury (Eure-et-Loir) et emploient respectivement 90 et 150 salariés. La production sera réduite de moitié dans l'usine de conditionnement d'Erstein (Bas-Rhin), ce qui entraînera la suppression d'environ 70 emplois, ajoute L'Opinion, qui cite notamment un délégué syndical.

Cristal Union n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire.

NOTE : Ces informations n'ont pas été vérifiées par Reuters, qui ne garantit pas leur exactitude.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale