Caisses d'épargne: un «scandale» français bientôt sanctionné par l'Elysée

Par
Du Canada, Nicolas Sarkozy a vivement critiqué la direction de la Caisse nationale des Caisses d'épargne, après l'annonce d'une perte de 600 millions d'euros ces derniers jours sur les marchés financiers. «C'est suffisant pour que les responsables sachent en tirer les conséquences», a notamment dit le chef de l'Etat. Le Financial Times fait sa "une", samedi 18 octobre, avec ce qu'il qualifie de «scandale». Le socialiste François Hollande demande des sanctions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La nouvelle affaire des Caisses d'épargne, qui ont perdu près de 600 millions d'euros sur les marchés financiers dans le courant du mois d'octobre, prend de l'ampleur. Du Canada, où il poursuit son voyage officiel, Nicolas Sarkozy a en effet vivement critiqué le comportement de l'établissement et a invité sa direction à tirer les conséquences de ces actes.