Coca-Cola licencie en France, malgré ses bons résultats

Par

La firme envisage de se séparer d'environ 10 % de sa masse salariale en France, afin de «sauvegarder sa compétitivité», alors même que l'entreprise engrange de très bons résultats et table sur une forte croissance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand on s’appelle Coca-Cola, et que la planète entière avale vos sodas par litres, chaque annonce de plan social est soumis à la question. Mercredi 18 octobre, Coca-Cola European Partners France a confirmé sa volonté de supprimer des postes dans ses usines et au siège français du groupe, ce que Mediapart annonçait dès le début du mois. L’entreprise lance un « plan de transformation » dans un contexte économique pourtant florissant.