Mathilde Goanec

Diplômé de l'IUT de Lannion, en Bretagne, j'ai été journaliste pigiste pendant dix ans. A l'étranger tout d'abord (en Asie centrale et en Ukraine pendant 4 ans), puis à Paris. Des collaborations tous azimuts jusqu'à Mediapart que j'ai rejoint pour de bon en mars 2015. Je suis en charge de l’Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, après un passage au service politique et cinq ans passés au sein du pôle social-travail. Je suis également déléguée du personnel et depuis 2021 déléguée syndicale CGT de Mediapart.

 

Contacts

Twitter
@MathildeGoanec

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

En Russie, l’espoir d’une « forte résistance passive »

International

Deux jours après l’annonce de la mobilisation partielle de la population russe par le président Vladimir Poutine, la campagne de recrutement bat son plein, notamment dans les régions les plus pauvres de la Fédération. 

« Innovation pédagogique » : les injonctions paradoxales d’Emmanuel Macron

À bonne école — Entretien

Le président de la République veut soutenir financièrement les projets innovants. Mais les tenants d’une pédagogie critique sont parfois ignorés, voire combattus au sein de l’Éducation nationale. Débat sur les chausse-trappes de « l’innovation » et le risque de libéralisation du système scolaire.

Le nouveau « filon » pour muter des profs gênants sans s’encombrer d’une sanction

Éducation — Analyse

Le cas de Kai Terada, enseignant non sanctionné mais muté « dans l'intérêt du service » dans les Hauts-de-Seine à la rentrée scolaire, relance le débat sur la manière dont l’Éducation nationale se jouerait du droit administratif pour déplacer les militants syndicaux les plus bruyants.

Éducation à la sexualité : Mediapart révèle un rapport d’inspection enterré par Blanquer

Éducation — Enquête

Un rapport de l’inspection générale de l’éducation nationale, qui établit la trop faible efficacité de l’éducation à la sexualité, est resté un an dans les tiroirs de Jean-Michel Blanquer. Son successeur, Pap Ndiaye, semble enfin vouloir faire de cette politique publique une priorité.

L’ouverture sociale des grandes écoles, des « rustines » au secours de la « fiction méritocratique »

Enseignement supérieur — Entretien

Pourquoi s’intéresser (encore) aux grandes écoles, milieu resté foncièrement élitaire ? Parce que ce qu’il s’y passe influence la persistance de la « méritocratie » dans l’ensemble du système éducatif. La sociologue Annabelle Allouch a observé les « dispositifs d’ouverture sociale » lancés au milieu des années 2000, notamment à Sciences Po-Paris.

Apprentissage contre lycées pro : Macron attise la concurrence au service des entreprises

Éducation — Analyse

Emmanuel Macron lance une nouvelle réforme des lycées professionnels, jugés insuffisamment efficaces pour venir au secours d'un marché du travail en tension. Mis en concurrence directe avec la formation en apprentissage, l’enseignement professionnel craint de perdre ses dernières plumes dans la bataille.

Rentrée : derrière le satisfecit du ministre, l’angoisse du jour d’après saisit les enseignants

Éducation

Des efforts gigantesques ont été déployés pour assurer la rentrée 2022, mais les problèmes demeurent dans de très nombreux établissements scolaires, y compris ceux accueillant des élèves fragiles socialement. Les syndicats, face à des viviers d’enseignants déjà vides, craignent que la suite de l’année ne soit plus périlleuse encore.

Élèves handicapés : une rentrée confisquée

Éducation — Reportage

Oui, l’inclusion scolaire progresse en France, même si la scolarité s’apparente souvent à un planning en gruyère, faute de personnel adéquat. Des enfants, en attente depuis des années d’une place dans des structures adaptées, restent carrément privés d’école, et ne feront donc pas leur rentrée, jeudi 1er septembre.

« Un prof dans chaque classe » : Pap Ndiaye dans l’incantation 

Éducation

Malgré les mesures annoncées par le ministre de l’éducation nationale pour pallier le manque de personnel et un recours accru aux contractuels, la rentrée scolaire s’annonce plutôt chaotique. La revalorisation salariale très attendue du corps enseignant reste floue, repoussée à 2023, et ne sera pas sans conditions.

Face à Moscou, les artistes ukrainiens aux avant-postes de la lutte décoloniale

« L’amitié entre les peuples », un mythe en miettes (3/3)

La volonté décoloniale s’ouvre souvent par la culture. L’espace post-soviétique n’échappe pas à la règle. En Ukraine, elle déborde, s’attaquant à tous les totems : le noms des rues, les statues, les manuels scolaires, le cinéma et la « grande » littérature russe. 

De Bichkek à Kazan, un douloureux réveil postcolonial

« L’amitié entre les peuples », un mythe en miettes (2/3) — Analyse

Héritières du tracé des frontières par Staline, et de leur position dans la hiérarchie soviétique, les populations d’Asie centrale, du Caucase et de l’intérieur même de la Russie reconsidèrent le « trauma colonial » à la lumière de la guerre en Ukraine. Ainsi que le racisme qu'elles subissent.

La guerre en Ukraine achève la fiction des « peuples frères »

« L’amitié entre les peuples », un mythe en miettes (1/3) — Analyse

La société ukrainienne critique l’agression dont elle est victime comme un nouvel épisode colonial, attribut de l’impérialisme russe. Pour les Occidentaux, la référence peut heurter. Mais penser cette guerre dans ces termes permet de réfléchir à l’après.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Mathilde Goanec
Journaliste à Mediapart

5 Billets

2 Éditions

Le travail, territoire à réinventer

Billet de blog

Pour comprendre la souffrance au travail, Marie Pezé a dû sortir de son "tiroir psychanalytique" ou "tiroir psychosomatique". Depuis, elle tente inlassablement d'élargir le spectre de tous ceux qui agissent pour rendre le travail plus humain. Et devinez-quoi, nous en faisons tous partie... Invitée du colloque Santé et travail organisé récemment au Sénat, le texte qui suit est de sa main.

Le droit de manifester à géométrie variable du préfet du Morbihan

Billet de blog

Le préfet du Morbihan vient d'interdire la manifestation contre le racisme et la xénophobie, prévue samedi 19 décembre à Pontivy. Ce rassemblement est une réponse à une manifestation d'extrême-droite autorisée le lendemain des attentats qui a largement dégénéré. Ce deux poids deux mesures est incompréhensible.

La CGT Guadeloupe asphyxiée par la famille Huyghues-Despointes

Billet de blog

Deux poids, deux mesures. La CGT Guadeloupe a organisé le mardi 3 novembre une marche de protestation sur l'île afin de dénoncer sa condamnation à 53 000 euros d'amende pour avoir écrit dans un tract que la famille Huyghues-Despointes « avait bâti sa fortune sur la traite négrière, l'économie de plantation et l'esclavage salarié ». Asphixiée financièrement, l'organisation syndicale craint de devoir cesser toute activité militante, faute de moyens.

Les syndicats européens votent une motion commune sur les migrants

Billet de blog

Réunie en congrès, la Confédération européenne des syndicats (CES) a voté mercredi un motion d'urgence sur la crise des réfugiés, réclamant une politique d'asile proactive et la révision des accords de Dublin.

La police emporte la bataille des chiffres

Billet de blog

Les Echos l'ont dévoilé en exclusivité lundi 13 avril : selon un rapport commandé par le préfet de police de Paris, réalisé par des chercheurs de l'EHESS, de l'Insee et de Paris 1, c'est bien la police qui compte juste, lors des manifestations.