PARIS (Reuters) - La reprise dans le secteur de la construction en France, bien qu'indéniable, pourrait commencer à être bridée dès l'an prochain sous l'effet d'une hausse des taux qui entamera le pouvoir d'achat immobilier des ménages, estime la Coface dans une note publiée vendredi.