Reportage audio : « Tous mes amis milliardaires sont tristes »

Éric Cormier, 43 ans et fort de 500 millions d'euros, a choisi de vivre en Suisse, pays où il peut opérer des « mouvements bancaires et financiers sans qu'ils soient suspects de prime abord ». Pour lui, il n'y a pas d'alternative, « c'est le capitalisme ou les kolkhozes ». Entretien brut avec un homme qui regrette simplement de voir ses amis « tristes ne pas avoir à se lever pour travailler ». À écouter en pleurant (de rire).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La rencontre a eu lieu en février 2013, dans le palace Le Métropole au bord du lac Léman, à Genève, là où Eric Cormier « sent la brise de la liberté ». Cet homme de 43 ans, né dans le 92 au sein d'une grande famille de l'industrie pharmaceutique (sa fortune est estimée à 500 millions d'euros), réside depuis trois ans en Suisse où il dirige un fonds d'investissement qui intervient notamment dans les matières premières.