ING ouvert à une acquisition transfrontalière

Par
Le directeur général d'ING Ralph Hamers a dit mardi devant les actionnaires de la banque néerlandaise que cette dernière était prête à envisager une acquisition transfrontalière si certaines conditions étaient réunies, rapporte le quotidien Het Financieele Dagblad.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

AMSTERDAM (Reuters) - Le directeur général d'ING Ralph Hamers a dit mardi devant les actionnaires de la banque néerlandaise que cette dernière était prête à envisager une acquisition transfrontalière si certaines conditions étaient réunies, rapporte le quotidien Het Financieele Dagblad.

Ces propos interviennent une semaine après que le magazine allemand Manager Magazin a écrit qu'ING avait fait état de son intérêt pour Commerzbank si les discussions de rapprochement entre la deuxième banque allemande et Deutsche Bank, la première, venaient à échouer.

ING, numéro trois de la banque en Allemagne, et Commerzbank ont refusé de commenter ces informations.

Selon Het Financieele Dagblad, Ralph Hamers a réaffirmé la politique d'ING en matière de croissance externe : elle a pour but de mettre la main sur des technologies ou sur des compétences que la banque ne détient pas.

L'Allemagne est le deuxième marché d'ING après les Pays-Bas.

Des sources ont dit dans la journée que Deutsche Bank devrait faire d'ici vendredi au plus tard un point sur ses discussions de fusion avec Commerzbank.

NOTE: Les informations des organes de presse cités n'ont pas été vérifiées par Reuters, qui ne garantit pas leur exactitude.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale