«Le Parisien»: le nouveau mirage de Serge Dassault

Par
Serge Dassault peut-il racheter Le Parisien en plus du Figaro? Oui, répond la loi. Mais l'opposition de droite comme de gauche signale que cela signerait la mort du pluralisme dans la presse écrite nationale. Pour autant que cela ait encore une importance dans le paysage des médias.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Vous n'avez rien compris, ce n'est pas l'avenir du Monde qui est important et qui m'intéresse, mais c'est le sort du Parisien!» C'est par ces mots, selon L'Express, que Nicolas Sarkozy aurait balayé en juin les objections des journalistes invités à l'Elysée qui s'inquiétaient de son ingérence dans la recapitalisation du Monde.