Pérol: la Cour de cassation ordonne l'ouverture d'une information judiciaire

Par

L'affaire François Pérol rebondit. La Cour de cassation ordonne mercredi l'ouverture d'une information judiciaire. Dans un mémoire, révélé lundi par Mediapart, l'avocat général de la Cour de cassation estime que la plainte pour prise illégale d'intérêt déposée par deux syndicats contre le patron de BPCE doit faire l'objet d'une information.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour de cassation a ordonné mercredi l'ouverture d'une information judiciaire pour prise illégale d'intérêt visant la nomination en 2009 de François Pérol, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, à la tête du groupe Banque populaire-Caisse d'épargne (BPCE). Cette enquête avait été initialement refusée en mars 2011 par le parquet et la cour d'appel de Paris, mais les syndicats Sud et CGT de la banque avaient saisi la plus haute juridiction française, qui annule donc cette décision et renvoie le dossier au juge d'instruction Roger Le Loire.