Nouvelle licence pour Uber à Londres, sous conditions

Par
Uber n'est plus interdit de séjour à Londres, la nouvelle direction du service de VTC ayant apparemment fait ce qu'il fallait pour renouer de bonnes relations avec l'autorité des transports de la capitale britannique (TfL), mais sa nouvelle licence est assortie de conditions strictes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Uber n'est plus interdit de séjour à Londres, la nouvelle direction du service de VTC ayant apparemment fait ce qu'il fallait pour renouer de bonnes relations avec l'autorité des transports de la capitale britannique (TfL), mais sa nouvelle licence est assortie de conditions strictes.