Nouvelles menaces pour Nice-Matin et France-Antilles

Par

Philippe Hersant n'exclut pas de se désengager de Nice-Matin et prépare un plan social pour France-Antilles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon des informations confidentielles recueillies par Mediapart, Philippe Hersant envisage un désengagement de son groupe de presse, le Groupe Hersant Medias (GHM), du quotidien Nice-Matin s’il ne parvient pas à trouver un co-investisseur pour le recapitaliser, et il prépare dans le même temps un plan social dans son pôle de presse implanté dans les Antilles et la Guyane, portant sur environ 50 emplois. C’est ce que le patron de presse a indiqué lors d’un comité d’entreprise de France-Antilles qui s’est tenu le 20 novembre à Fort-de-France.