AF-KLM: Vives tensions avec Paris après l'entrée d'Amsterdam au capital

Par
La montée sans préavis de l'Etat néerlandais dans le capital d'Air France-KLM a suscité mercredi une vive réaction du gouvernement français qui a jugé cette opération "inamicale", "surprenante" et "contestable", digne d'un raider boursier, rompant ainsi avec les habituelles conventions du langage diplomatique pratiqué d'Etat à Etat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La montée sans préavis de l'Etat néerlandais dans le capital d'Air France-KLM a suscité mercredi une vive réaction du gouvernement français qui a jugé cette opération "inamicale", "surprenante" et "contestable", digne d'un raider boursier, rompant ainsi avec les habituelles conventions du langage diplomatique pratiqué d'Etat à Etat.