Accord UE - Suisse: la libre circulation des personnes est le principal obstacle (ministre suisse)

Par

La principale pierre d’achoppement pour un accord entre l’Union européenne et la Suisse est l’interprétation divergente de la libre circulation des personnes, a expliqué le ministre suisse des Affaires étrangères Ignazio Cassis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La principale pierre d’achoppement pour un accord entre l’Union européenne et la Suisse est l’interprétation divergente de la libre circulation des personnes, a expliqué le ministre suisse des Affaires étrangères Ignazio Cassis.