Le communiqué de presse brejnévien de la Caisse des dépôts

Par

Dans un communiqué de presse, Pierre-René Lemas, qui est le directeur général de la Caisse des dépôts, et Henri Emmanuelli, le président de sa commission de surveillance, jouent « Embrassons-nous, Folleville ! ». Mais en fait, l'institution est plus que jamais minée par une crise de gouvernance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un communiqué maniant avec application la langue de bois que la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) a publié ce vendredi 27 mai pour tenter d’accréditer l’idée que la crise de sa gouvernance, sur la place publique depuis deux longues semaines, était une pure invention de la presse. Un communiqué qui, en creux, révèle exactement l’inverse de ce qu’il prétend affirmer : la crise dans les sommets de l’institution financière est plus béante que jamais.