La grande réforme de la médecine du travail attendra

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

La médecine du travail en bref : 6500 médecins, 10.000 personnels non médicaux. Les médecins suivent plus de 15 millions de salariés. On compte 943 services de santé au travail, dont 659 services autonomes au sein des grandes entreprises (elles paient leurs médecins du travail) et 284 services interentreprises (des associations, financées par les cotisations des employeurs). Certains de ces services sont mobiles (les fameux camions de la médecine du travail).

 

 

Plusieurs rapports récents ont plaidé pour une réforme ambitieuse de la médecine du travail : en 2007, celui de Xavier Gosselin (conseiller de la chambre sociale de la Cour de Cassation), auprès du ministre du travail et un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). En 2008, le Conseil économique et social (2008) demandait à nouveau une réforme rapide : «Il est urgent de ne plus attendre.»

 

 

«Construire un vrai métier de médecin dans le monde du travail» : trois professionnels proposent une réforme profonde du métier sur le site de l’association Médecine et santé au travail

 

 

Sur son blog, un médecin du travail raconte son quotidien.

 

 

En 2006, le docteur Dorothée Ramaut (il s'agit d'un pseudonyme) raconte son expérience de médecin du travail dans la grande distribution. Une première. Journal d'un médecin du travail, Le cherche midi, 2006, 10 euros.

 

 

 

 

 

L'histoire de la santé au travail depuis 1880. Stéphane Buzzi, Jean-Claude Devinck et Paul-André Rosenthal (EHESS) montrent que la crise de la santé au travail n'est pas nouvelle : depuis 1940, il est question de la réformer. La santé au travail, 1880-2006, Repères La Découverte, 2006, 8,50 euros.

 

 

 

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale