La réforme de l'ISF fait chuter les dons «d'au moins 50%»

Pierre Siquier, président de la fondation France Générosités, constate une baisse drastique des dons aux associations depuis la transformation de l'impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière. Il s'inquiète d'une tendance similaire avec la mise en place du prélèvement à la source pour l'impôt sur le revenu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Le passage de l'impôt sur la fortune (ISF) à l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) fait ressentir une perte d'au moins 50 % en moyenne sur l'ensemble des associations ou fondations collectrices de la générosité publique », a déclaré en ce début de semaine Pierre Siquier, président de la fondation France Générosités, sur les ondes de France Info. Cela représente entre 130 et 150 millions d'euros en moins pour les associations.