Fiscalité : Hollande invente la réforme canada dry

Par

François Hollande a créé la surprise en proposant de créer une tranche d'imposition à 75 % pour les revenus supérieurs à 1 million d'euros par an. Cette disposition n'a des effets que symboliques, alors que le candidat socialiste a renvoyé aux calendes grecques une véritable « révolution fiscale ». Parti pris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est décidément une curieuse campagne que conduit François Hollande. Au lieu de défendre clairement une alternative de gauche et de décliner jour après jour les réformes ambitieuses qu’il propose au pays, il semble par moments comme hypnotisé par la guerre de position dans laquelle veut l’amener Nicolas Sarkozy, qui n’a pas de programme affiché mais des pièges plein sa besace. Et au lieu de dialoguer avec le pays, le candidat socialiste semble d’abord préoccupé de déjouer les crocs-en-jambe du président sortant. Ce qui l’amène à privilégier la tactique à courte vue sur la stratégie de long terme. Ou si l’on préfère, ce qui l’amène à privilégier l’habileté sur l’ambition.