La crise est toujours là, la preuve par 4

Par

Les milliards de la BCE ont rendu les dirigeants européens euphoriques. Mais la crise espagnole, le malaise social qui s’installe dans toute l’Union, la récession économique et la flambée du pétrole, prouvent que la crise est loin d'être finie. La grève générale en Espagne, aujourd'hui, vient rappeler la fragilité de l’accalmie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un vent d’optimisme souffle brusquement sur l’Europe. Les uns après les autres, les responsables européens se relaient pour passer le message : la crise de la zone euro est finie, entonnent-ils tous en chœur. Hésitant juste encore un peu avant de reprendre les paroles d’Albert Préjean en 1934 « La crise est finie, la crise est finie ! Nous vivons dans l’âge d’or (…)  Nous nageons dans le bonheur! »