« Espace de travail »: comment repenser la qualité du travail

Par et

Yves Clot, titulaire de la chaire de psychologie du travail au CNAM, s’en prend à la tendance qui consiste à répondre à la souffrance au travail par des formes de réparation : compte pénibilité, reconnaissance du burn-out… Pour lui, plutôt que de placer ainsi les travailleurs sous la coupe des expertises médicales et des assurances, il faut refonder l’entreprise en instituant « les conflits sur la qualité de l’activité ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.